Réactions de pilotes

Fabrice RIVET © PAX

 

Manu CASTAN (vainqueur du Rallye)
"J'ai eu des petits soucis en début d'épreuve en cassant un cardan à l'ES1 et un autre à l'ES3. Malgré cela, je suis resté au contact des premiers et suis rentré au parc fermé du samedi soir en 3e position. Dimanche, l'objectif était clair, je voulais enfoncer le clou le matin. Cela m'a permis de gérer sur la fin du rallye.

C'était un très jolie rallye, c'est l'une de mes épreuves préférées. J'y ai pris beaucoup de plaisir. Bravo à l'organisation qui a réalisé un super boulot sur les pistes afin d'optimiser au maximum notre plaisir. Merci à eux."

 

Vincent POINCELET (2e du Rallye)

"Je suis très satisfait du résultat et des évolutions que nous avons apportées au buggy, tant au niveau châssis qu'amortisseurs. D'autres évolutions viendront.
J'ai eu quelques soucis ce week-end : j'ai roulé sur 5 cylindres, tordu un bras tiré, cassé un cardan et perdu momentanément l'usage des freins arrières. Je suis sorti dans un fossé, par ma faute, ce qui m'a empêché de lutter pour la victoire jusqu'au bout."

 

Fabrice RIVET (4e du Rallye)

"Je suis très content du weekend. Ma performance est le fruit de plusieurs choses. J'avais déjà très envie de venir ici au Labourd. Nous n'avons jamais roulé au Labourd dans d'aussi belles conditions. Le terrain était super et la météo au rendez-vous. Tout était réuni. Par conséquent, j'ai pris du plaisir à conduire, ce qui entraine de l'envie, des bons temps, un surplus de motivation, et permet ainsi un enchainement de choses positives."

 

Christophe COSTES (5e du Rallye)

"J'ai passé un bon weekend. Mon objectif était de réaliser un top5, il est atteint. La voiture est intact. Dans l'ES1, nous avons mis 2 grandes roues à l'avant et deux petites à l'arrière... Nous étions mal barrés pour faire un bon temps. Cependant, j'ai réalisé un samedi régulier en baissant de rythme sur la fin. Le dimanche, j'ai réalisé de bons temps sur Uzkain et de moins bons sur Ostalapia.
L'organisation était superbe. Les organisateurs ont compris que les spéciales sont le fonds de commerce, elles ont été bien préparées. Ils sont sur la bonne voix. C'était un super rallye, les absents ont eu tort de ne pas venir."

 


Jérôme HELIN © PAX

 

Jérôme HELIN (vaiqueur du challenge 2 rms)

"J'étais très motivé à l'idée de venir contrecarrer les plans de victoire du local Nicolas LARROQUET.

J'ai ressenti ce week-end mes plus belles sensations de pilotage en rallye. C'est ainsi, à mes yeux, ma plus belle victoire en tout terrain.

J'ai réussi à rivaliser avec des 4rms grâce à l'agilité du buggy. J'ai aussi appris, avec l'expérience, à savoir où je gagne et où je perds du temps. C'est aussi le fruit d'une météo favorable, avec la pluie du jeudi et le soleil du weekend. Ainsi, les conditions de grippe ont favorisé nos performances et ont fait qu'au niveau motricité nous étions proches des 4rms. Il faut souligner également la qualité du travail que l'organisation a effectué sur les pistes.

Grâce à cela, à mon copilote et à mon équipe qui est extraordinaire, j'ai passé un très bon weekend. Avec leur soutien, je vais essayer de disputer le championnat complet."

 

Nicolas LARROQUET (2e du challenge 2 rms)

"Je suis enchanté ! Les spéciales étaient magnifiques. La bagarre avec Jérôme HELIN était superbe. Aujourd'hui (dimanche), je n'ai pas pu le suivre dans la mesure où j'ai eu des problèmes d'amortisseurs (l'huile a chauffé). J'ai cassé l'injecteur dès le départ de la dernière spéciale (Ostalapia 3). J'ai donc disputé les 10 derniers kilomètres sur 3 puis 2 cylindres. Malgré cela, j'ai continué à fond car je voulais atteindre l'arrivée de ce 38e Rallye du Labourd !"

 

Grégory GONI (3e du challenge 2rms)

"La semaine précédent le rallye a été difficle avec beaucoup de préparation sur le buggy. En effet, j'ai décidé de participer au rallye seulement 15 jours avant l'épreuve. J'ai donc fini l'auto vendredi à 17h. Par conséquent, je n'ai reconnu qu'une seule fois à moto et un peu à pied.
J'ai retrouvé de bons réglages d'amortisseurs et de très bonnes sensations.
Devant, Jérôme (HELIN) et Nicolas (LARROQUET) sont très forts. Mais le '2e wagon' est aussi très relevé. Ce wagon dispose de voitures différentes et de moins de chevaux mais est composé de très bons pilotes également.

Au point stop de la dernière spéciale, j'ai attendu Nicolas (ETCHEVERRY) et Pierre Jean (RENOULLEAU) car nous étions 3 à pouvoir monter sur la 3e marche du podium. Et bien nous faisons tous les 3 le même temps !! Cela restera un super souvenir! Je termine 3e mais nous sommes 3 pilotes à mériter cette 3e place.
Je suis fier de Christelle, ma copilote, qui a assuré tout le week-end.
J'ai passé un super rallye sur des pistes parfaites. Ma seule déception du weekend est le nombre d'engagés."

 


 

Anthony MENANTEAU © PAX

 

 

Anthony MENANTEAU (2e des 4x4)

Le rallye s'est bien passé même si je suis mal parti en raison de soucis de santé pendant la semaine. On a remonté petit à petit. Je n'ai eu aucun entretien à faire sur l'auto si ce n'est mettre de l'essence !

J'avais terminé 2e de la catégorie 4x4 à Arzacq. Je suis très content de terminer de nouveau 2e au Labourd, même si je profite de l'abandon de Joël HARICHOURY qui méritait cette place.
Je n'avais pas prévu d'aller au Gatinais mais j'ai trouvé le budget pour le faire. Par conséquent, je me rendrai à Orléans dans 3 semaines.
C'est la 1ère fois que je venais au Rallye du Labourd, je suis très content, je reviendrai. Je résigne !